jeudi 8 décembre 2016

Le Bazar des mauvais rêves - Stephen King
















Merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture ! 



Le Bazar des mauvais rêves
Stephen KING

Traductrice : Océane Bies
Traductrice : Nadine Gassie

 « J’ai écrit ces nouvelles rien que pour vous. Mais attention ! Les meilleures ont des dents… »
Stephen King

Un homme qui revit sans cesse sa vie (et ses erreurs), un journaliste qui provoque la mort de ceux dont il prépare la nécrologie, une voiture qui dévore les badauds… 20 nouvelles pour la plupart inédites, précédées chacune d’une introduction du maître sur les coulisses de leur écriture.

Stephen KING,
 a écrit plus de 50 romans, tous best-sellers et plus de 200 nouvelles. Il est devenu un mythe vivant de la littérature américaine (National Book Foundation Medal en 2003 pour sa contribution aux lettres américaines, Grand Master du Prix Edgar Allan Poe en 2007).

Lors de sa venue à Paris en novembre 2013 pour la promotion exceptionnelle de Dr Sleep, il avait réuni près de 200 journalistes venus du monde entier et plus de 3 000 fans lors d'une rencontre au Grand Rex. Carnets noirs, le second volet d'une trilogie initiée avec Mr Mercedes, avait été récompensé par le Edgar Award 2014 du meilleur roman.

(Source Éditions Albin Michel)

Grybouille,

Une introduction, vingt nouvelles, six cents pages et les remerciements des traductrices, du King à toutes les pages.
Le rythme ? Une à deux pages sous forme de transition explicative pour amorcer la nouvelle à venir.
Le style ? Stephen King a le don de vous livrer des nouvelles qui pourraient toutes devenir des romans de cinq cents pages.

·         Mile 81 : Vous ne verrez plus les voitures sans conducteur de la même manière.
·         Prenium Harmony : Ray et Marie, la trentaine, dix ans de mariage, maintenant ils se disputent beaucoup…
·         Batman et Robin ont un accrochage : Pour Sanderson le fils et Pop le père, l’entraide n’est pas un vain mot !
·         La Dune : Le juge Harvey L. Beeker fait le point…
·         Sale gosse : « Quand le jour approchera, il parlera sans s’arrêter… »
·         Une mort : « Sors de là, Jim, et les mains en l’air… »
·         Église d’ossements : En vers s’il vous plait.
·         Morale : 200.000 dollars.
·         Après-vie : « Chut et un ange passe.»
·         UR : Un Kandle rose ?
·         Herman Wook est toujours en vie : « Le corps vieillit mais les mots jamais… »
·         A la dure : « N’en fait pas trop… »
·         Billy Barrage : « La vie imite l’art. », en tant que lecteur et fondu de Baseball j’ai pris un très grand plaisir à suivre cette nouvelle, trop court, beaucoup trop court…
·         Mister Yummy : « Certaines personnes ont des illusions à toute épreuve. », merveilleuse nouvelle où j’ai cru entrevoir les thèmes de la transmission et de cycle de la vie. Quelle fin !
·         Tommy : Tommy est parti…
·         Le petit dieu vert de l’agonie : « J’ai eu un accident. », Newsome sixième fortune du monde.
·         Ce bus est un autre monde : L’imagination d’un instant !
·         Nécro : « Restez clairs et n’y allez pas par quatre chemins. »
·         Feux d’artifice imbibés : Une lutte étincelante…
·         Le tonnerre en été : Du King pur et dur, en livre s’il vous plait, en livre s’il vous plait…


Le ressenti intime du p’tit Duc ?
J’ai du mal avec les nouvelles. J’aime rentrer dans les romans en mode découverte.
Prendre mon temps, doucement faire partie de l’aventure, découvrir les personnages et leur univers.

Les nouvelles me mettent en difficulté, j’ai peur de louper quelque chose, sitôt le plaisir s’installe que la chute arrive. GRRRR, frustrant !

Mais, car il y a un immense MAIS, l’auteur, Stephen KING est un maitre et le suivre dans ce recueil de nouvelles reste un grand plaisir.

Pour les amoureux du KING, ou ceux qui veulent le découvrir et les passionnés du style « Nouvelles », aucune hésitation à avoir, courez chez votre libraire préféré.

@ Bientôt chers tous,



mercredi 7 décembre 2016

Mon Paris littéraire - François Busnel

Lu en : V.F.
Résumé : « Où achetez-vous vos livres à Paris ? », « Où allez-vous les lire ? », « Où rencontrer des auteurs ? »… Ces questions que le public lui pose chaque semaine en marge de l'émission La Grande Librairie sur France 5, ont inspiré à François Busnel l'idée de ce joli carnet de route. Fervent défenseur de la librairie indépendante, François Busnel y recense pour la première fois toutes les librairies parisiennes et met à l'honneur certaines d’entre elles pour leur caractère exceptionnel.Il y propose aussi des itinéraires originaux et littéraires dans Paris. À partir de chacune de ces librairies mythiques, il mènera le lecteur de bistrots en jardins où il fait bon lire. Aux maisons d'auteurs historiques en passant par les librairies de quartier et tous les lieux singuliers et livresques de la capitale (bibliothèques, bouquinistes...), au fil d’anecdotes littéraires, Paris se livre.

Je remercie les éditions Flammarion pour cette lecture !



Chronique : Quel lecteur ne connait pas François Busnel ? Animateur de La Grande Librairie, réalisateur de documentaires (je vous conseille Les Carnets de route aux USA), il nous livre un guide précieux pour tous les amoureux de lecture !

Premier point positif : le format du livre est vraiment très agréable, il donne envie de se plonger dans ce Paris littéraire et de partir à l'aventure avec ! Je compte d'ailleurs faire le tour de quelques librairies recommandées à ma prochaine escapade à Paris et ce livre sera à mes côtés. Il faut souligner que ce livre n'est pas un journal, un essai ou autre, c'est un guide. Un guide touristique littéraire parfait !

J'ai adoré découvrir de véritables pépites que je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter, j'ai vraiment hâte d'entrer dans ces temples de la culture, de rencontrer les libraires dont parle Monsieur Busnel avec beaucoup de chaleur, c'est un vrai hommage à ce métier si essentiel ! Le guide est ainsi agrémenté d'anecdotes, de plans, de photos, des endroits où lire, prendre un verre, où marcher sur les pas de grands écrivains : c'est un bel objet dans la forme comme dans le fond !

Pour moi c'est vraiment une bonne idée de cadeau pour Noël pour un lecteur. J'aurais juste aimé que les photos soient de Monsieur Busnel (pour rendre ce "carnet" un peu plus intime) mais sinon ce livre remplit parfaitement son rôle : celui de mettre en avant les librairies de Paris. En effet, lorsque je visite une ville ce que j'aime avant tout c'est de capter son ambiance au travers de ces lieux littéraires, alors ce guide est pour moi excellent si vous souhaite visiter Paris de manière unique et originale !

En définitive, un guide à mettre sous le sapin pour tous les lecteurs !

lundi 5 décembre 2016

Sélection Noël : des gribouilles sous le sapin ! [Partie II]






















Un album est un passage de témoin, un partage entre l'auteur/le lecteur, le parent/l'enfant, un moyen de transmettre, le plus beau des cadeaux  !






















Samson le hérisson
ANTOON KRINGS
Collection Drôles de Petites Bêtes-Giboulées (n°34), Gallimard Jeunesse
Samson est tout rond comme un marron et piquant comme une châtaigne. La nuit il parcourt bruyamment les allées du jardin. Il y découvre une vieille cabane abandonnée et décide de s'y installer pour l'hiver. Quand Benjamin le Lutin s'éveille le matin, il voit tous ses outils sortis de son abri de jardin et celui-ci rempli de feuilles mortes et de mousse. Il remet tout en ordre et, la nuit suivante, le hérisson doit s'installer dans le tas de bois. Jusqu'au moment où le lutin veut remplir sa cheminée…
De 3 à 7 ans
Zabeth la chouette
ANTOON KRINGS
 Collection Drôles de Petites Bêtes-Giboulées (n°384), Gallimard Jeunesse
Affreusement timide, César le Lézard rêve de devenir la plus terrible des créatures. Une nuit, la sorcière, Zabeth la Chouette, le transforme en dragon qui crache le feu. Il passe une folle nuit, tout fier de parader et impatient de se montrer à ses amis. Le lendemain matin, c'est la panique, la débandade, et le pauvre dragon se retrouve tout seul au milieu du jardin! Tout penaud, il retourne voir la chouette endormie pour pouvoir retrouver sa vie de lézard... Un dragon, ça n'a pas sa place dans un jardin !
De 3 à 7 ans

Grybouille,

Cette collection pour les 3 à 7 ans fait mouche…
Nous y retrouverons des petits personnages animaliers bigrement attachants.
Pour couronner le tout des sorcières, des lutins… C’est tout mignon, avec l'alternance des textes et des illustrations, un bon équilibre pour garder l’attention des enfants de 3 à 7 ans.
Vous cherchez un style et une série où vous pourrez vous immerger avec vos petits bouts ?
Ne cherchez plus, Antoon Krings vous l’a créé…
Antoon Krings, le bon Dieu des petites bêtes, LE FIGARO.
Noël est proche, les premiers pas dans le monde de la lecture, c’est par ici que cela se passe !
@ Bientôt chers tous !






















Pêcheur de rêves - Christos & Charlotte Cottereau [Editions Balivernes]
Résumé : Le père de Isha lui a enseigné comment fabriquer les pièges à rêves. Il lui a montré les meilleurs endroits, ceux où l’on trouve les plus beaux songes, comment ne pas briser les rêves des enfants, connus pour être les plus fragiles. Maintenant, le petit indien est en âge de prendre sa suite. Mais pour cela il doit accomplir un prodige : capturer le plus terrible des cauchemars et le vaincre…

Chronique : Voici un album enchanteur qui harmonise un texte poétique avec des illustrations magnifiques !

Imaginez Isha, un jeune amérindien qui a le don de voyager dans ses rêves jusqu'au Promontoire des Songes sur la Lune ! Imaginez que ce don est légué à travers les âges et générations, que cela est une véritable vocation : les pêcheurs de rêves viennent capturer les plus beaux songes pour nous les apporter sur la Terre. Avec une histoire aussi originale, une légende sublime qui saura émerveiller les petits comme les grands !
A côté de cette histoire, il y a les illustrations. Elles sont tout simplement fascinantes, les couleurs sont incroyables, ce sont de véritables tableaux, des œuvres d'art dignes d'être exposées dans les plus grands musées. Il y a un véritable sens du détail, et une chaleur dans les motifs et teintes choisis. A mes yeux un des plus beaux albums que j'ai eu l'occasion de lire, une ode à l'imagination !





















Le Renard Tokela - Pog & Marianne Alexandre [Editions Des ronds dans l'O Jeunesse]
Résumé :La jeune Winona vit heureuse dans la tribu des Oceti Sakowin Oyate, le peuple des sept feux où chacun y vit respecté de tous. Au départ des caribous, la tradition veut que les jeunes partent à la chasse et tue leur animal-totem. Ils devront se recouvrir de leur peau et rentrer au village. Le totem devient alors leur protection. Mais Winona ne veut pas tuer. Elle va croiser Tokela, le renard, qui épargné, va l'aider à rentrer au village parée d'une peau de bête.

Chronique : Nous restons dans la thématique amérindienne où les légendes invitent au voyage et à l'évasion.
La tradition veut les jeunes du peuple des sept feux trouvent leur animal totem pour ensuite le tuer. Tradition cruelle à laquelle la jeune Winona ne peut s'y résoudre. Avec l'aide de son animal totem -le renard Tokela- notre héroïne va ainsi bouleverser les mœurs et traditions, faire évoluer sa tribu pour le meilleur et ce grâce à un courage incroyable. Une très belle histoire qui rend hommage à une adolescente pleine de bravoure et d'opiniâtreté.
Les dessins font penser à un animé du grand Hayao Miyazaki, j'avais l'impression de voir défiler le film devant mes yeux et je pense sincèrement que cet album pourrait être adapté par ce réalisateur. C'est à la fois vivant, inspirant, philosophique : une lecture à plusieurs niveaux comme je les aime ! Une aventure sur l'amitié, sur le changement, le courage et l'émancipation.




















Moi, Ernest…
Scénarisé par Laurent Souillé, illustré par Paul Mager, aux éditions Des ronds dans l'O.

L'histoire
Ernest écrit depuis toujours enfermé dans son monde qu'il partage avec sa môman. Malheureusement, la mère disparaît ; Ernest doit se débrouiller seul avec ses rêves et son chat. Un jour, il entend un éditeur parler à la télévision et se décide à leur envoyer ses histoires. Son travail plaît à l'un d'entre eux qui viendra lui rendre visite car il a décidé de l'illustrer et de le publier. Pour Ernest, le rêve commence...

Grybouille,

Léa et le p’tit Duc sont tombés sous le charme de ce personnage, maintenant il va falloir concrétiser car beaucoup de lecteurs, lectrices vont attendre la suite…

Un anti-héros que l’on a envie d’aider dans sa quête. Ernest est tellement sans malice qu’en lisant ses aventures j’ai eu peur pour lui.
Ernest utilise sa machine à écrire comme un clavier d’instrument de musique, super idée, la mélodie des mots.
Et puis un personnage qui appelle son chat « Chat » ne peut être méchant.
Le félin n’est pas en meilleur état que son maitre, mais à deux ils forment un couple du tonnerre !

L’histoire est tendre.
Les illustrations sont formidables.
Le public ciblé ? Tous les âges de 3 à …, pourquoi limiter l’accès au plaisir de lire ? Aucune raison de se limiter.

Bon maintenant le p’tit Duc doit trouver le moyen de chiper l’album à Léa…
Un album qui fera un très beau cadeau de noël.




Une Maison à Hanter
Petit fantôme fête aujourd’hui son anniversaire :
il vient d’avoir mille ans !
Maintenant c’est un grand et il est temps pour lui de trouver sa maison…
Texte : Morgane de Cadier.
Illustrations : Florian Pigé.
32 pages, 24x24 cm, cartonné - Couverture Fluorescente.

Grybouille,

C’est un grand jour, toute la famille se prépare à fêter l’anniversaire du p’tit fantôme.
Mille ans c’est le moment pour lui de trouver une maison à hanter…
Il faut trouver la bonne taille, le bon lieu, les bons voisins car il y a maison et Maison.

Le p’tit Duc a trouvé cet album tout mignon.
L’histoire est bien menée.
Les illustrations sont du meilleur goût.

Le petit plus ? Le petit fantôme sur la couverture qui brille la nuit !
Il sera facile à retrouver dans la chambre, la nuit, lorsque le p’tit bout se réveillera et demandera une dernière lecture aux parents le premier arrivé encore ensommeillé…




















Le coffre enchanté
Texte : Jean-François Chabas
Illustré par : David Sala

Les albums Casterman
De 5 à 12 ans
Remonté par un pêcheur des profondeurs de la mer, un gros coffre en métal luisant suscite l'avidité de l'Empereur cupide, toujours en quête d'un trésor supplémentaire. Seulement voila: rien ni personne ne parvient à l'ouvrir…

 (Source Casterman)

Grybouille,

« Pendant des semaines, l’Empereur ne dormit pas, ne mangea presque pas. Il ne pensait qu’au coffre. Quelles incroyables merveilles pouvait-il contenir ? »

Un jeu sur l’imaginaire, stimulation puissante mais en attendant qui va aider l’empereur à ouvrir ce coffre ?

Beaucoup de personnage échouerons, vous les suivrez dans leurs tentatives.

Qui voit, croit ! Pas toujours… 24,5 X 34,9 cm, c’est un très bel album, de grandes illustrations et une morale pour tous les âges.


A BIENTÔT POUR UNE NOUVELLE SÉLECTION DE NOËL !