jeudi 17 août 2017

Par le vent pleuré - Ron Rash

Lu en : V.F.
Traduction : Isabelle Reinharez
Résumé :  Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.



Je remercie les éditions du Seuil pour cette lecture !


Chronique : Ron Rash est un des plus grands romanciers américains de tous les temps, Par le vent pleuré est encore la preuve de son immense talent.

Un titre sublime, une couverture magnifique, un résumé intriguant; tout est fait pour mettre dans un très bel écrin ce texte fort, poétique et puissant à l'image de l'ensemble de l'œuvre de cet auteur. Même si Une terre d'ombre et Le Monde à l'endroit restent mes deux livres préférés de ce romancier chacune des partitions de sa symphonie littéraire est un chef d'œuvre en soi.

Par le vent pleuré raconte l'histoire de deux frères qui possèdent des caractères bien différents, deux êtres diamétralement opposés : l'un est sensible, un artiste; l'autre est solide, un scientifique. Une rencontre par un bel été au bord de la rivière va complètement bouleverser l'équilibre fraternel mais aussi celui de l'ensemble de la communauté. Le personnage-narrateur, le plus jeune des deux frères est hanté par cet été, hanté par cette jeune adolescente, hanté par ses erreurs, par un accident, par les secrets, par l'alcool... Hanté par les eaux ? Tout remonte un beau jour à la surface et dès lors les souvenirs vont rejoindre le présent...

Ron Rash a le talent incroyable de mélanger la tragédie grecque au nature writing américain, le roman noir à la poésie. Les paysages sont magnifiés, le drame est omniprésent, les personnages sont riches, complexes et fascinants. Tout est fait pour qu'en moins de 200 pages le lecteur puisse sans contexte y voir un grand moment de littérature.

En définitive, j'ai adoré ce roman qui confirme mon amour pour les mots et l'univers de Ron Rash...



mercredi 16 août 2017

Une histoire des loups - Emily Fridlund


Lu en : V.F.
Traduction : Juliane Nivelt
Résumé :Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard.

Je remercie les éditions Gallmeister pour cette lecture !






Chronique : Commençons le bal de cette rentrée littéraire avec un titre qui marquera cet événement au travers de son originalité...

Une histoire des loups est un premier roman unique en son genre, tellement unique que le lecteur adorera ou sera perplexe face à une telle narration, à une telle héroïne. Emily Fridlund nous conte une histoire sombre, presque malsaine celle d'une jeune adolescente qui est loin d'être innocente, d'une adolescente qui cache de nombreux secrets, de nombreuses pensées...  Ce protagoniste est absolument fascinant !

La romancière décide de plonger doucement mais sûrement le lecteur dans son récit, elle tisse sa toile sans chercher les révélations, les rebondissements à outrance; elle amène une contre-atmosphère où les non-dits sont omniprésents, où l'ambiance pesante et intimiste nous entoure, nous submerge et nous prend au piège. Vous ne sortirez pas indemne d'une telle lecture...

Je m'attendais à un rebondissement, un retournement de situation similaire à l'ensemble de l'œuvre de David Vann mais l'auteure d'Une histoire des loups décide de tout contrôler, sans aucune explosion, avec un sentiment de malaise qui est continu, persiste jusqu'au final. Il faut être prêt pour un tel roman, il faut être prêt à s'immerger dans les eaux sombres et poétiques de l'univers d'Emily Fridlund...

En définitive, Une histoire des loups est un premier roman qui est extrêmement original, un récit d'ombres et de mystères où le simple fait de penser peut avoir autant de conséquences que le fait d'agir...




vendredi 11 août 2017

Crinoline [Tome 1] - Carrère & Saint-Félix

Lu en : V.F.
Résumé :Une BD féerique qui raconte le quotidien et les aventures de petites filles presque comme les autres (Cendrillon, Mulan, Blanche Neige) qui apprennent à devenir de vraies princesses à l’école Crinoline ! Pocahontas vient de perdre sa grand-mère « Fleur des Bois » qu’elle adorait. Les princesses du club des « Étoiles filantes » vont comprendre que l’amitié est un bien précieux qui permet de se soutenir les unes les autres… malgré les petites jalousies qui peuvent se révéler lors d’évènements importants

Je remercie les éditions Le Gâteau sur la cerise pour cette lecture !







Chronique : Crinoline fait partie de ces albums incontournables du fait d'un univers addictif, enchanteur et très prometteur !

Dès la couverture j'ai senti que j'allais me régaler à cette lecture et tel fût le cas ! Voici ma deuxième découverte dans la très jeune maison d'édition Le Gâteau sur la cerise et c'est encore une fois une belle surprise ! Déjà j'aime l'idée de rajouter en plus de l'album un petit carnet personnalisé qui permettra à l'enfant de lire et de s'amuser avec ses nouveaux amis littéraires.

Crinoline est une école de princesses où l'enfant va faire connaissance avec Pocahontas, Draculette, Blanche-Neige ou encore Cendrillon. Des héroïnes au caractère bien trempé, à l'énergie débordante et qui vont amuser les petits comme les grands. L'album est composé de différentes petites histoires qui sont liées par une thématique générale pour chaque tome. Ici ce premier volume traite de l'importance de l'amitié et de la perte d'un être cher : tout est amené de façon intelligente, ce sont de belles leçons de vie !

En plus du contenu, il faut rendre hommage aux illustrations qui sont tout simplement géniales. J'ai accroché immédiatement à ces tons vifs et pétillants, à ces petits personnages touchants et malicieux. L'harmonie est totale entre le texte et l'image : un magnifique travail de collaboration entre Serge Carrère et Grégory Saint-Félix !

En définitive, ce premier tome est excellent et j'ai hâte de lire la suite. N'hésitez pas à découvrir Crinoline!


mercredi 9 août 2017

Harper in Summer - Hannah Bennett

Lu en : V.F.
Résumé : À cause d’une erreur de réservation, Harper,   bientôt 15 ans, passe l’été avec sa famille bobo, ses détestables cousines et son meilleur ami Josh dans une maison pourrie au bord d’un lac glacé du Montana. Face à eux, les somptueuses demeures des millionnaires dont les enfants, d’une beauté rare, sillonnent le lac en hors-bord. Invités à une fête, Harper et Josh font face à Quinn et à Tristan. Face à tant de nouveauté et de liberté, va-t-elle succomber au charme de cet été d’exception  ?

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture !









Chronique : Quoi de mieux pour l'été qu'une belle romance Young Adult ? Harper in Summer est une vraie belle surprise dans ce genre littéraire.

J'aime énormément les personnages qui possèdent un humour entre l'ironie et le sarcasme, qui savent râler, rire d'eux-mêmes et des situations les plus burlesques. Harper est une adolescente très attachante, une héroïne comme on les aime : un brin de naïveté du fait de son âge, beaucoup d'humour et de nombreuses autres qualités ! 

Les vacances commencent mal pour la jeune fille : la promesse d'un séjour californien inoubliable se transforme en séjour dans un chalet loin de tout conforme moderne, dans un coin paumé du Montana. Si je rêve pour ma part de passer quelques jours dans cet Etat, tel n'est pas le cas de Summer qui va devoir pourtant réussir à apprécier ces instants passés en famille et en compagnie aussi de son meilleur ami.

Ce roman instaure des situations touchantes, émouvantes, amusantes,  j'ai eu très souvent le sourire aux lèvres, j'ai ri parfois car l'auteure a su utiliser la narration interne à bon escient : les pensées de Summer sont tout simplement hilarantes. L'aspect romance est aussi bien amené, certes nous avons un trio amoureux mais tout se termine de façon intelligente et ce n'est pas le cœur essentiel de l'histoire.

En résumé, une bonne lecture Young Adult, un livre idéal à dévorer sous le soleil !



lundi 7 août 2017

Les Enfants de Venise - Luca Di Fulvio

Lu en : V.F.
Traduction : Françoise Brun
Résumé :Après l’Amérique des années 20, c’est cette fois-ci la Venise de la Renaissance que l’auteur va choisir comme cadre et comme ancrage de son récit ; un récit à couper le souffle qui reprend certains motifs déjà présents dans le Gang des rêves. Des jeunes gens qui feront tout pour réaliser leurs rêves les plus fous; l’amour qui s’affranchit de tous les obstacles, même les plus insurmontables; la misère et la violence sociale en toile de fond, mais décrite toujours avec justesse et sans voyeurisme; la question, enfin, de l’identité et de l’être au monde. Pour porter l’intrigue aux multiples rebondissements, le narrateur se démultiplie, l’histoire est racontée par plusieurs personnages, dont les destins sont irrémédiablement liés : un jeune voyou, pickpocket à ses heures perdues, une jeune fille juive qui possède un talent singulier et sans limites, son père enfin, avec qui elle entretient une relation difficile mais pleine d’amour…

Je remercie les éditions Slatkine & co pour cette lecture !


Chronique : Luca Di Fulvio est l'auteur d'un de mes plus grands coups de coeur de tous les temps : Le Gang des rêves, je ne pouvais donc pas passer à côté des Enfants de Venise !

Ce romancier au talent spectaculaire démontre que quelque soit le lieu et l'époque, il saura toujours capter l'attention de son lecteur, écrire un récit incroyable et palpitant avec une plume addictive et fluide. J'aime énormément les romans historiques et j'ai vraiment adoré le fait que l'auteur se lance dans une épopée au XVIIe siècle en Italie, il change complètement de cadre spatio-temporel mais il garde toujours ce souffle épique.

Luca Di Fulvio a la faculté de développer plusieurs intrigues, plusieurs personnages afin de les faire se rencontrer, se croiser progressivement au grand bonheur du lecteur. Chaque personnage est construit de manière minutieuse, chaque personnalité est unique et complémentaire des autres protagonistes. J'ai aimé chacun d'entre eux pour leurs qualités et leurs défauts, pour leurs rêves et leurs échecs, pour ce qu'ils sont tout simplement.

Dans les romans de Luca Di Fulvio il y a tout, absolument tout. Il y a les émotions : l'amour, la rage, la peur, la colère, la joie; il y a les personnages : attachants, riches et différents; il y a l'intrigue : fascinante, palpitant et unique; il y a le style : original, efficient, passionnant. 

En définitive, Luca Di Fulvio est indéniablement un des plus grands romanciers de notre époque. Ne passez pas à côté de son univers !


vendredi 4 août 2017

L'Invasion du Tearling - Erika Johansen

Lu en : V.F.
Traduction : Valérie Rosier
Résumé :Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves au royaume voisin de Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, sa terrible armée déferle sur le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion. À mesure que l’armée Mort se rapproche, voici qu’une mystérieuse connexion s’établit entre Kelsea et une époque datant d’avant la Traversée. Elle se trouve unie à une étrange alliée, qui pourrait s’avérer dangereuse  : une certaine Lily, qui lutte pour sa vie dans un monde où il ne fait pas bon être femme. Bientôt, Kelsea elle-même commence à changer  ; elle ne reconnaît plus ni son reflet dans le miroir, ni l’extraordinaire pouvoir dont elle dispose à présent. Qui sait  ? Le sort du Tearling, et celui de l’âme-même de Kelsea, dépendent peut-être de Lily et de son histoire  ? Mais pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps vient à manquer.


Je remercie les éditions JC Lattès pour cette lecture !


ATTENTION AUX SPOILERS SUR LE PREMIER TOME

Chronique : Après la lecture du très bon premier tome de la trilogie du Tearling, je me plonge dans cette suite qui annonce de belles surprises !

Quel plaisir de retrouver Kelsea ! Voici une héroïne complètement inattendue : intellectuelle avant tout, un physique quelconque et pourtant elle possède des atouts précieux qui font d'elle une souveraine juste et courageuse. Elle représente l'atout principal de ce livre car elle est totalement unique dans ce genre littéraire, elle murit, grandit et s'améliore page après page pour défendre son peuple et son royaume.

Erika Johansen a développé un univers original et addictif, je n'ai jamais lu une telle trilogie : elle n'hésite pas à placer ses personnages dans des situations difficiles voire impossibles, chaque être qui compose son œuvre est extrêmement intriguant et complexe, les rebondissements sont forts et percutants. On ne peut que saluer ce travail d'imagination rare et qui renouvelle la Fantasy.

Ce second tome met plus de temps à démarrer, il présente de nouveaux protagonistes de manière approfondie notamment la Reine rouge. D'autres personnages évoluent surtout Kelsea qui doit se montrer forte et parfois aussi dure pour tenir sa place. J'ai hâte de savoir comment tout cela peut se terminer. Une belle réussite !

En définitive, je vous recommande la trilogie du Tearling qui est une vraie et  belle pépite dans le genre de la Fantasy.



mercredi 2 août 2017

Lune Comanche - Larry McMurtry

Lu en : V.F.
Traduction : Laura Derajinski
Résumé :  À la frontière du Mexique, au cœur d’un Texas désertique où quelques colons tentent d’importer la civilisation, de grands guerriers se font face. Le puissant chef comanche Buffalo Hump prouve que son peuple est loin d’être asservi tandis que plus au sud, le mystérieux Ahumado sème la terreur. Face à eux, Gus McCrae et Woodrow Call, Texas Rangers mal équipés et sous-payés, officient sous les ordres du fantasque capitaine Inish Scull. Dans cette partie des États-Unis, l’Histoire est en marche, laissant ces combattants blancs et indiens vivre les ultimes aventures d’un Ouest encore sauvage.



Je remercie les éditions Gallmeister pour cette lecture !







Chronique : Lonesome Dove est une des plus grandes et belles épopées de la littérature nord-américaine. Lune Comanche est le deuxième tome en terme chronologique, encore un magnifique roman chez les éditions Gallmeister !

Comment passer à côté d'un classique aussi incroyable? Si vous aimez les aventures inoubliables, si vous aimez les westerns ou le nature writing, si vous aimez tout simplement les lectures palpitantes il faut lire cette saga ! J'ai retrouvé avec plaisir notre duo de joyeux lurons toujours prêts pour de nouvelles péripéties et pour des situations inattendues.

Gus et Woodrow sont des personnages qui deviennent progressivement nos meilleurs amis, des êtres attachants, plein de défauts avec un côté loufoque très touchants. Larry McMurtry sait à la fois dépeindre une époque déterminante dans l'histoire américaine, mettre en exergue les pensées ironiques de ses protagonistes face aux choix qui se présentent à eux, décrire des paysages magnifiques et attraper le lecteur dès les premières pages pour le mettre sur la route avec les Texas Rangers.

Il fait partie des livres qui ont engendré un de mes plus grands rêves, celui du road trip américain car même si l'auteur n'hésite pas à montrer les côtés sombres de son pays, il sait aussi illuminer les instants, les lieux les plus merveilleux. C'est une épopée tout simplement fascinante.

En définitive, voilà un des grands classiques du genre, c'est avec ce type de roman que je comprends pourquoi j'aime autant la littérature américaine.






lundi 31 juillet 2017

Famous in Love - Rebecca Serle

Lu en : V.F.
Traduction : Charlotte Faraday
Résumé : Paige a dix-sept ans et sa vraie passion, c’est la lecture. Pas celle de romans, mais de scénarios, de bibles cinéma. Elle ne rêve pas de Hollywood mais en fait… elle en rêve quand même un peu ! Quand elle est choisie pour jouer le premier rôle dans l’adaptation au cinéma d’un roman à succès, c’est la révolution ! Adieu les rues tranquilles de sa petite ville, bonjour la plage de l’île de Maui et les plateaux de tournage ! Comble du bonheur, elle partage la vedette avec le très sexy Rainer Devon, dont la compagnie est plus qu’agréable. C’est justement là que les choses se compliquent : quand la vie se met à ressembler à un écran de cinéma, tout peut déraper. C’est ce qui se profile quand débarque sur le tournage Jordan Wilder, le bad boy d’Hollywood, censé interpréter le rival de Rainer. Alors la vue de Paige devient un cauchemar, exactement comme celle de son personnage… Qui a dit que la célébrité était un but dans la vie, surtout quand on a 17 ans ?


Je remercie les éditions Hachette pour cette lecture !


Chronique : Du fait du succès de la série T.V. Famous in Love, j'avais envie de découvrir ce roman qui a inspiré l'adaptation.
 
Famous in Love est un roman YA qui présente à la fois de nombreux aspects addictifs du fait de l'intrigue propre à la romance, des différents portraits des protagonistes; et des aspects mitigés au travers des stéréotypes instaurés dans l'histoire. J'ai ainsi apprécié cette lecture mais plusieurs éléments ont empêché le coup de cœur.

Tout d'abord au niveau des points forts j'ai aimé le personnage central au départ du fait de sa naïveté face au monde du show-business, du fait de son caractère naturel et qui veut bien faire. Cependant au fur et à mesure son caractère va s'adapter à son nouvel univers au point d'accepter certains sacrifices et certaines transformations qui la rendent moins sympathique. Je ne me suis pas forcément attachée aux protagonistes masculins...

En effet les stéréotypes sont assez omniprésents dans cette lecture : le lecteur peut deviner comment tout va s'agencer, les personnages masculins sont des clichés du genre YA et le triangle amoureux est traité trop en surface. Ainsi cette lecture est plaisante à lire pour se détendre mais ne renouvelle pas le genre.

En définitive, si vous avez envie d'une lecture sympathique, addictive et sans prise de tête : Famous in Love est fait pour vous ! Je lirai sûrement la suite avec plaisir.