vendredi 16 janvier 2015

La Voie des Oracles : Thya - Estelle Faye



 Un grand merci aux éditions Scrineo ainsi qu'à Madame Monrocq pour cette bonne lecture :) 

Résumé
La Gaule, Ve siècle après Jésus-Christ.

Cerné par les barbares, miné par les intrigues internes et les jeux du pouvoir, l'Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Les vieilles croyances sont mises au rebut, les anciens dieux se terrent au fond des bois, des montagnes et des grottes, les devins sont pourchassés par la nouvelle Église.
Thya, fille de l’illustre général romain Gnaeus Sertor, a toujours su qu'elle était une Oracle. Il lui faut vivre loin de Rome, presque cachée, en Aquitania, perdue au milieu des forêts.  
Que faire alors, quand son père, son protecteur, tombe sous les coups d'assassins à la solde de son propre fils ? Il faut fuir, courir derrière la seule chance qu'elle a de le sauver... Se fier à ses visions et aller vers Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a vaincu les Vandales. Et peut-être, le long de ce chemin pavé d'embûches et d’incroyables rencontres, voir le passé refaire surface, et réécrire l'Histoire...



Chronique : Le premier tome de la Voie des Oracles d’Estelle Faye a le mérite de  nous proposer une sympathique incursion dans l’univers Gallo-romain du Vème siècle après J.-C., et il faut le reconnaître, c’est assez rare dans le domaine de la fantasy historique pour le souligner.

C’est donc dans un univers en décadence, assez brutal, un monde de transition où le faste Empire Romain vit ses derniers jours. Cela est très bien amené par le style de l’auteur qui emprunte une plume qu’on aurait pu croire appartenir à un ancien général romain contant les victoires glorieuses de son passé. Les bases de l’univers et de l’intrigue sont dessinées assez rapidement, et je pense qu’elles auraient méritées une introduction un petit peu plus étendues (j’aime bien avoir un dessin bien défini lorsqu’on s’attaque à l’Histoire avec un grand H). Aussi, un glossaire en fin d’ouvrage expliquant les termes de latifundia et autre vocabulaire de l’époque, ainsi qu’une carte présentant l’Aquitania, la Gaule Celtique ainsi que le trajet du périple de nos héros, n’auraient franchement pas été de trop. 

En ce qui concerne les personnages, on s’attache énormément à eux. La psychologie de ses derniers est tellement bien mise en lumière que le lecteur ne pourra que s’identifier à leurs histoires, leur vécu, leurs réactions, etc. Le schéma présentant un trio a déjà été vu, mais il fonctionne parfaitement ici avec la jeune héroïne déterminée, le héro qui s’ignore et se cherche, et l’ancien soldat qui souhaite revivre ses moments passés de gloire. Je dois avouer que j’ai tout de même eu une préférence pour Mettius dont la mélancolie pour un monde qui s’écroule m’a émue. Mais l’univers que j’ai réellement adoré, et que j’aurais préféré voir prendre le devant de la scène, c’est celui des faunes et autres anciens dieux, qui est tout simplement fantastique. J’espère sincèrement que ce monde extraordinaire plus mis en avant dans le deuxième tome.

En conclusion, le premier tome de La Voie des Oracles plaira aux adolescents et aux jeunes adultes qui aiment se replonger dans les méandres du passé, accompagné d’une bonne dose d’aventures et de magie.





15 commentaires:

  1. La couverture est magnifique, et je trouve l'univers très intéressant, une lecture qui me changerais beaucoup de ce que j'ai l'habitude de lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Je craque totalement sur la couverture, mais le résumé, pour l'instant, c'est loin d'être mon genre. Mais ma curiosité est attirée ^^

    RépondreSupprimer
  3. Un mélange historique/fantasy qui m'intéresse beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  4. Les romans qui se déroulent dans l'univers de l'Empire Romain m'attirent toujours et j'avais déjà repéré celui-ci ! Merci pour cette tentation réaffirmée :)

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente tellement! Je pense que je vais pas tarder à craquer! ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je suis très attirée par la couverture, qui est vraiment réussie, mais le pitch ne me dit trop rien. Cela dit, historique + fantastique, ça devrait me plaire... les avis ayant l'air positifs, je le rajoute dans ma wish-list :)

    RépondreSupprimer
  7. La couverture est vraiment très belle mais l'univers (bien qu'il a l'air vraiment intéressant) n'est pas celui que j'ai envie de découvrir ces derniers temps !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne lis pas tellement de livres portant sur l'Antiquité et pourtant c'est une époque que j'aime beaucoup. Alors ce livre est une bonne idée, merci!

    RépondreSupprimer
  9. Ce n'est pas mon genre de lecture mais la couverture me plait énormément lol

    RépondreSupprimer
  10. Il me tente depuis quelques temps déjà et ton avis me donne encore plus envie de le découvrir :) Par peur de ne pas aimer, il risque de rester quelque temps dans ma wish list :/
    Bonne prochaine lecture :)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis un peu plus vieille mais il pourrait me plaire aussi je pense :) La couverture me fait envie et le thème me changera un peu :) Merci

    RépondreSupprimer
  12. Couverture magnifique! Rien que pour l'objet, je crois que je vais me procurer ce livre! (oui, suis futile!)

    RépondreSupprimer
  13. Un bon roman original dans un contexte original ! J'avoue que tu as raison : même en tant que latiniste, un petit glossaire n'aurait pas fait de mal pour se remémorer les termes un peu "techniques" ^^

    RépondreSupprimer