lundi 4 mai 2015

Inaccessible - Jessica Brody



Lu en : V.F. (Au diable vauvert)
Traduction : Clémence Sebag
Résumé : Séra est retrouvée indemne dans les décombres d'un avion, sans aucun souvenir de sa vie passée. Zen, un inconnu, affirme être son petit ami et l'avoir sauvée d'un laboratoire secret. Dans un futur proche où même les souvenirs peuvent être manipulés, Séra doit-elle lui faire confiance ?

Je remercie les éditions Au diable vauvert ainsi que Madame Hervé de l'agence Anne et Arnaud pour cette bonne lecture !









French Touch : A first very promising volume: a charming heroin, an exciting intrigue and an effective writing!


Chronique : Au diable vauvert se lance avec panache dans une collection Young Adult, avec Inaccessible cette maison d'édition marque le début d'une trilogie prometteuse !
 
Séra est une jeune femme ayant perdu la mémoire suite à un crash d'avion, une héroïne touchante, courageuse et déterminée à comprendre ce qui lui est arrivée. A ses côtés il y a Zen, un jeune homme affirmant être le petit ami de Séra. Le lecteur est immédiatement plongé dans une quête éperdue de la vérité et de la mémoire.

Il est indéniable qu'on retrouve dans ce premier tome d'introduction tous les ingrédients qui ont fait le succès des livres comme Hunger Games mais avec un mélange bien dosé avec du thriller et de l'anticipation. Nous sommes immédiatement happés dans un univers futuriste, effrayant et tenu d'une main de fer. Je pense sincèrement que cette trilogie fera sa place dans le milieu : une héroïne opiniâtre, une histoire palpitante et une très belle couverture (ne négligeons pas ce dernier point!).

Au-delà du personnage central, de ce monde "dystopique" passionnant, l'écriture est rythmée, attractive et vive : c'est une lecture très courte, très rapide et nous n'avons qu'une envie lire la suite ! Certes ce tome est celui de l'introduction dès lors il y a beaucoup de questions mais très peu de réponses : j'attends donc avec impatience la suite pour me prononcer définitivement sur cette trilogie.

En définitive, un premier tome introductif efficace et qui saura plaire à tous les amoureux du genre ! 


18 commentaires:

  1. La couv' est super belle ! J'ai bien envie de le lire ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je suis en train de le lire et pour le moment j'aime beaucoup! Hâte de voir comment tout cela va se finir.. ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'aime la dystopie mais j'ai déjà tellement de livres à lire, c'est préférable que j'attende un peu :)

    RépondreSupprimer
  4. Couverture effectivement très réussie. Je ne suis pas une adepte de ce genre (YA dystopie), je n'ai toujours pas lu Hunger Games, Divergent, etc. Maintenant le mélange thriller/anticipation, je ne dis pas non.
    C'era una volta

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien ! Ça donne bien envie de découvrir ce titre !

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi pas ?! On verra s'il croise ma route !

    RépondreSupprimer
  7. Je note aussi celui la, il m'a l'air franchement sympathique!

    RépondreSupprimer
  8. J'allais dire uqe je ne connais pas ce titre mais en fait , si. Le titre VO est dans ma pal depuis sa sortie avec sa suite lol *distraite*

    RépondreSupprimer
  9. Même si j'ai toujours un peu peur que trop de dystopies tuent la dystopie, je le note malgré tout, curieuse que je suis ! Merci :)

    RépondreSupprimer
  10. Je m'incruste ;) C'est pas une dystopie. Il n'y a pas de gouvernement qui opprime un peuple tout entier, c'est de l'anticipation par contre comme tu le notes justement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) Pour ce qui est de la dystopie il y a la définition au sens stricte (celle d'une dictature/gouvernement qui opprime) qui est devenue la plus connue du fait d'Hunger Games & co et la définition au sens large : une œuvre d'anticipation où l'avenir est décrit comme sombre etc (d'où la confusion entre post-apo et dystopie qui se fait). En tout cas c'est comme cela que ma Professeur de littérature me l'avait enseigné donc on va dire que je lui rends hommage ici :D Je sais que le débat est présent au niveau universitaire mais à mes yeux je prends en compte les deux définitions :)
      Belle journée :)

      Supprimer
    2. Hmmm pour être l'étudiante du chercher en dystopie le plus éminent de France (en préparation de soutenance de M2 sur le sujet), je peux te dire que c'est faux de penser qu'il y a une définition "au sens large". La contre-utopie a une définition précise, simple et claire pas simplement "l'avenir décrit comme sombre". Il faut que de nombreuses choses entrent en jeu (dont, et ça c'est le point le plus essentiel de la dystopie, le fameux système répressif.) Si tu veux j'ai 150 pages sur le sujet donc je vois vaguement de quoi je parle ^_^
      C'est un sujet difficile à définir mais je pense qu'il est un peu trop élargi et que du coup on lui met des frontières vagues alors qu'elles sont claires.

      Supprimer