lundi 20 juillet 2015

Red Grass River - James Carlos Blake

Un grand merci aux éditions Payot & Rivages ainsi qu'à Madame Gauthier pour cette très bonne lecture !



Red Grass River |  James Carlos Blake

Traduit de l'Anglais (Etats-Unis) par Emmanuel Pailler
Genre : Policier
Collection : Rivages/Thriller
416 pages.  

Sud de la Floride, début du vingtième siècle. A l'abri des Everglades, John Ashley, âme du gang familial et héros populaire, mène une existence flamboyante de bandit de grand chemin, trafiquant d'alcool et braqueur de banques. De séjours en prison en évasions rocambolesques, d'exils forcés en raids téméraires, de règlements de comptes en conquêtes féminines, il devient la légende vivante de ce petit Far West. Face à lui, le shérif Bobby Baker a juré sa perte. Au fil des années, alors que le vieux monde des Indiens et des pistoleros recule devant les villes nouvelles et l'économie moderne, leur affrontement prend des proportions grandioses. Avec la Prohibition, le gang Ashley voit l'opportunité de se développer comme jamais. Pendant que John, retranché dans les marécages, vit une grande histoire d'amour, et que son père lutte contre l'invasion de mafieux venus du Nord, Bobby fourbit ses armes pour un affrontement final en forme de tragédie grecque.

James Carlos Blake

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Tampico, Mexique, le 26/05/1947
Biographie :

James Carlos Blake a grandi dans le nord du Mexique, se passionne pour l'histoire américano-mexicaine dont il conte les épisodes les plus noirs dans des romans très remarqués par la critique aux États-Unis.

Il vit en Arizona et a reçu plusieurs distinctions pour ses romans (le Los Angeles Times Book Prize, le Southwest Book Award, le Quarterly West Novella Prize, et le Chautauqua South Book Award).

En 2013, il a reçu le Grand Prix du Roman Noir Étranger pour Red Grass River.

(Source Éditions Rivages)


Grybouille

Ce livre est une page méconnue de l’histoire américaine à la hauteur de « Bonnie and Clyde » qui va vous emmener dans un monde qui n’existe plus.

De 1911 à 1924, vous allez découvrir Miami au début de son essor, les Everglades avant la campagne d’assèchement, le monde des Bootleggers avant/pendant et après la prohibition, les forces de l’ordre avec les dérives américaines, la notion des clans familiaux,  l’Amour avec un grand « A », la Haine avec un grand « H », l’isolement carcéral, la voyance, les bordels, la vie dans un univers hostile et…

Pour faire simple, ce livre c’est une histoire palpitante, l’antagonisme entre deux familles les Ashley et les Baker, les uns épris de liberté et les autres qui représentent la loi les flics avec par moments des abus de pouvoir, le modernisme qui rattrape un style de vie,  un grand livre écrit de main de maître par un solide romancier, une histoire vraie, des personnages attachants, une action prenante du début à la fin.

A consommer sans modération, venez rejoindre le « Clan » de ceux qui l’auront lu… Passionnant !

Quel écrivain ce James Carlos Blake,  ne passez pas à coté, c’est un style qui plaira au plus grand nombre, un polar/Thriller avec une histoire, une vraie, qui vous parlera.

« …Celui qui vivait dans le passé était mort au présent… » Bobby l’homme de loi

« …On ne peut pas en vouloir à un gars d’essayer une fille. C’est aussi naturel que la pluie. C’est à la fille de dire oui ou non ! » Joe, le patriarche

« …C’est notre père, mon vieux. On ne frappe pas son père, c’est lui qui nous frappe. C’est çà un père : Celui qui te frappe quand t’as fait une bêtise… » John le « héros » de cette histoire

« … Y a que les salauds qui essayent de changer un marché une fois qu’il est passé, et y a que les abrutis qui tiennent parole avec les salauds. » John en prise avec son business


Pour ceux qui sont passés par Miami et ceux qui y passeront, les odeurs, les couleurs, les températures sont là pour notre plus grand bonheur…

@bientôt,

Le p’tit duc, Grybouille,



9 commentaires:

  1. Sans ta chronique, je pense que je ne me serais jamais penché sur ce livre mais tu m'intrigues :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette maison d'édition surtout dans la catégorie thriller, je n'ai pas encore lu celui-ci mais je vais me le procurer au plus vite :-)

    RépondreSupprimer
  3. Voilà, ton message donne tellement envie de lire ce livre qu'il a rejoint ma longue liste. Merci pour cette découverte et ton message sur mon blog.
    Bonne journée. FLaure

    RépondreSupprimer
  4. Le thème et l'époque me plaisent bien. Merci pour la découverte

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  6. Ce livre à l'air bien, merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
  7. J'aime ces romans où l'immersion est garantie ! Le p'tit Duc sait comment me faire craquer, merci :)

    RépondreSupprimer