dimanche 2 octobre 2016

Une mort qui en vaut la peine - Donald Ray Pollock

Lu en  : V.F.
Traduction : Bruno Boudard
Résumé :1917. Quelque part entre la Géorgie et l’Alabama. Le vieux Jewett, veuf et récemment exproprié de sa ferme, mène une existence de misère avec ses fils Cane, Cob et Chimney, à qui il promet le paradis en échange de leur labeur. À sa mort, inspirés par le héros d’un roman à quatre sous, les trois frères enfourchent leurs chevaux, décidés à troquer leur condition d’ouvriers agricoles contre celle de braqueurs de banque. Mais rien ne se passe comme prévu et ils se retrouvent avec toute la région lancée à leurs trousses. Et si la belle vie à laquelle ils aspiraient tant se révélait pire que l’enfer auquel ils viennent d’échapper ?

Je remercie les éditions Albin Michel pour cette superbe lecture !




French Touch : One of the best books of this year, one of the best authors of this century (and all time). I discovered country noir's genre with this writer : my "reader life" changed forever thanks to him...


Chronique : J'ai fait 800 kilomètres pour rencontrer cette année Donald Ray Pollock à la librairie Millepages lors de la soirée pour les 20 ans de la merveilleuse collection Terres d'Amérique. Dès lors vous comprendrez à quel point j'aime Donald Ray Pollock. C'est un des plus grands auteurs américains de tous les temps et j'attendais depuis maintenant 4 ans son nouveau roman : encore une belle claque littéraire ! 

Une mort qui en vaut la peine reprend la construction du roman choral où nous suivons plusieurs protagonistes complètement différents mais dont les routes vont se croiser de manière plus ou moins extravagante. Il y a bien sûr les frères Jewett qui suite à la mort de leur père vont se tailler une réputation de grands brigands : j'ai eu un faible pour Cane le plus instruit de la bande pour sa volonté à obtenir une vie paisible remplie de livres et d'amour familial/conjugal. Ensuite il y a les Fiddler, un couple de solides fermiers, qui ont tout perdu à cause d'un arnaqueur et dont le fils vient de se faire la malle. Vous allez ainsi faire connaissance avec des tueurs en série, des criminels minables, des prostituées, des tueurs en série et même parfois des gens honnêtes !

A mes yeux Donald Ray Pollock a la faculté en 500 pages de nous décrire le quotidien de personnages très attachants malgré leur caractère légèrement antipathique, de nous dépeindre une époque, de nous faire vivre au cœur de ces villes paumées, de ces vies a priori insignifiantes. Les descriptions de la crasse, de la déchéance, des espoirs brisés, des corps meurtris : tout cela c'est l'univers de Donald Ray Pollock. Il y a des touches de lumière mais si peu : c'est du roman noir pur jus ! En réalité c'est avec cet auteur que j'ai découvert le genre du country noir et depuis je ne le lâche plus !

Avec une écriture qui mélange la poésie du style et la dureté d'un sombre monde, le lecteur ne peut que se régaler et remercier l'excellente traduction de Bruno Boudard ! Comprenez moi lorsque je dis que Faulkner a trouvé son héritier, qu'il n'y a pas mieux (aussi bien c'est possible mais très difficile) que du Donald Ray Pollock, avec ce deuxième roman il démontre encore une fois qu'il est un grand, très  grand, immense écrivain !

En définitive, je vous invite à ce banquet céleste les amis : régalez-vous de cette lecture qui en vaut la peine ! Coup de cœur !



20 commentaires:

  1. J'avoue que je n'ai rien lu de cet auteur: merci pour ce conseil de lecture... je me précipite dessus!

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas l'auteur à vrai dire mais j'ai fait la demande suite à un résumé très attirant. Je ne regrette pas mon choix, je sens que je vais me régaler :D

    RépondreSupprimer
  3. Ce roman a l'air vraiment bien ! Je ne connais pas vraiment le contexte historique de l'histoire, et les personnages m'intriguent... Merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
  4. Si tu dis coup de coeur, je le mets direct dans ma WL !

    RépondreSupprimer
  5. rhoooo j'ai hâte de le commencer !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis jalouse, je veux le lire ! En plus, c'est un coup de coeur !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je me fais une joie de le lire prochainement, puisque je l'ai reçu la semaine dernière :)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai "Le diable tout le temps" sur ma PAL et je vais le lire avant celui-ci pour découvrir l'auteur. J'espère avoir un coup de coeur aussi ;o)

    RépondreSupprimer
  9. Waw ! Eh bien tu donnes envie de le lire !! Merci à toi pour cette belle chronique :)

    RépondreSupprimer
  10. J'en suis presque à la moitié. Un régal !

    RépondreSupprimer
  11. Je l'ai repéré cette semaine au boulot : il me le faut !!

    RépondreSupprimer
  12. Ah carrément le coup de cœur!!!!Bon et bien je sais ce qu'il me reste à faire...
    Et alors cette rencontre???!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Superbe rencontre, cet auteur est génial :)

      Supprimer
    2. Superbe rencontre, cet auteur est génial :)

      Supprimer
  13. Il est prêt à être lu, mais une journée de malade au boulot m'en a empêché alors je le commencerai demain, au calme... En espérant retrouver le coup de coeur du premier, le diable... qui n'était pas son premier puisqu'il y a aussi Knockemstiff (si je ne fais pas de fautes au titre !!!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le diable tout le temps est son premier roman car Knockemstiff est un recueil de nouvelles ;)

      Supprimer
    2. Le diable tout le temps est son premier roman car Knockemstiff est un recueil de nouvelles ;)

      Supprimer
  14. Hormis un ou deux détails, je l'aurais classé dans mes préférés aussi. Ce n'était vraiment pas loin. Vraiment difficile à lâcher.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai adoré aussi !!! Encore mieux que son précédent roman.

    Trop classe que tu aies pu le voir !

    RépondreSupprimer
  16. J'ai adoré Le diable, tout le temps, celui ci ne peut que me plaire !

    RépondreSupprimer