mercredi 7 février 2018

La disparue de la cabine n°10 - Ruth Ware

Lu en : V.F.
Traduction : Héloïse Esquié
Résumé : Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers.
Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord. Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...


Chronique : Suite à la lecture de la chronique de Romans sur canapé sur ce titre, j'ai tout de suite voulu lire ce roman !

En effet, j'avais eu un avis mitigé sur le précédent thriller de Ruth Ware et j'hésitais beaucoup à retenter l'expérience. J'ai très bien fait au final de faire confiance à Cassandre (Romans sur canapé) car je me suis régalée à lire ce thriller !

Sans révolutionner le genre, sans chercher des scénarios improbables, Ruth Ware nous livre une histoire qui mélange l'ambiance à huis clos de Mort sur le Nil avec l'atmosphère angoissante de La Fille du train. Si ce deuxième roman n'est pas parfait, notamment du fait de passages un peu redondants, j'ai trouvé que l'auteure offrait une intrigue intéressante et prenante.

Pour une fois j'ai essayé de ne pas deviner, de me laisser porter par l'histoire, de me laisser prendre au jeu comme si j'étais l'héroïne et j'ai donc été agréablement surprise par les tournures du récit, par le dénouement et ce stress omniprésent. Si j'ai eu parfois du mal avec les choix de Laura (notamment sa faculté à vouloir toujours se calmer avec plusieurs verres d'alcool), j'ai trouvé que c'était une héroïne idéale pour nous faire entrer dans le yacht et ses mystères : elle est à la fois curieuse, courageuse, agaçante, bornée et fragile. 

En définitive, j'ai beaucoup aimé cette lecture, c'est un thriller qui se lit vite et bien, qui nous fait oublier notre quotidien et nous entraîne dans une enquête angoissante.


3 commentaires:

  1. Owh bien je suis contente qu'il t'ait plu ! Après la répétition ce n'est vraiment pas pour moi (j'espère qu'il n'y en a pas trop) et euh ne pas essayer de deviner, je ne sais pas faire ahah !

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi pas... Même si je n'aime pas quand les personnages boivent beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour ton clin d'oeil ! Il est vraiment sympathique et angoissant ! Je te conseille aussi Une proie si facile de Laura Marshall <3

    RépondreSupprimer